Les espaces verts

vignette1-nzn
illustration d'espaces verts en ville
À Tours 100m carré par habitant d'espaces verts

Et pourtant

illustration d'une brouette avec des légumes
sur le territoire 2% d'autonomie alimentaire

Les nouvelles zones nourricières

Dessin verger permaculturel
Croquis d'une "Nouvelle Zone Nourricière" permacole sur petite surface.

Créer des outils propices à l’accroissement de l’autonomie alimentaire sur la métropole, telle est l’ambition soutenue par l’association, via l’implantation de « Nouvelles Zones Nourricières ». Au vu du patrimoine vert urbain exceptionnel, l’association défend la vision selon laquelle un espace vert peut offrir une végétation nourricière à ses usagers. Celle-ci n’a pas la prétention d’approvisionner une collectivité de 300 000 habitants, mais répond à des préoccupations actuelles majeures, d’ordre social/sociétal et environnemental : créer du lien social, lutter contre la précarité alimentaire des familles aux revenus « modestes », verdir son quartier, réduire l’empreinte carbone de ce que nous mangeons… N’est-ce pas également un magnifique moyen d’éduquer les jeunes générations à l’importance des choix de consommation ? 

 

Ces espaces collectifs seront le prolongement de l’action engagée contre le gaspillage alimentaire. Une poire produite sur l’un des vergers ne fera pas 500 km pour nourrir une personne, elle sera consommée localement !

 

L’association souhaite accompagner la mutation d’espaces verts « publics » ou « privés », au profit des citoyens, pour créer de l’abondance :

 

Une abondance de FRUITS et autres plantes potagères biologiques (vivaces), cultivés sur de petites superficies  (< 5 000 m2), sans intrants chimiques, en s’inspirant du fonctionnement de l’écosystème forestier (multiples étages).

Une abondance de VIES grâce aux pratiques et actions entreprises qui respectent et attirent la faune, améliorant ainsi la biodiversité en milieu urbain.

Une abondance de CARBONE dans nos sols (matières organiques stockées) et d’air pur au dessus de nos têtes pour lutter contre la pollution et limiter les effets du réchauffement climatique.

Une abondance de LIENS humains, d’échange, de partage, de convivialité pour éveiller les consciences, transmettre des savoirs, lutter contre l’isolement et l’individualisme.

 

Telle est notre vision d’une Nouvelle Zone Nourricière permacole !

Vous souhaitez nous soumettre un terrain disponible ? Contactez-nous !

 

réseau relations sociales
design permaculturel
entretien des espaces

1ère étape

Se mettre en relation avec les collectivités publiques, propriétaires fonciers et citoyens.

2ème étape

Définir le design du site, les composantes, ses caractéristiques.

3ème étape

Entretenir et faire vivre le lieu.

odio consectetur Praesent Donec pulvinar et, felis